Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les potins de Ionard

Les potins de Ionard

Mon village natal, Gourdon-Murat, terre de landes , de bois et de bruyères en Corrèze. La ferme de la Grande Ourse et son jardin. L'histoire de mes ancêtres : de Napoléon -guerre de 14-18 - guerre d'Espagne - Résistance. La cuisine que j'aime. Mes pinceaux. Balade en moto.


TULLE, 9 juin 1944

Publié par Ionard sur 9 Juin 2014, 06:12am

Catégories : #Résistance

"le 8 juin 1944, la division blindée SS Das Reich qui se dirigeait vers le lieu du débarquement pour prêter main forte à l’armée allemande, entre dans Tulle libérée par les maquis F.T.P. (Francs Tireurs et Partisans).
le 9 juin au petit matin, les SS prennent en otage des centaines d’hommes et les rassemblent dans la manufacture. Après un tri absurde et arbitraire qui durera des heures, 99 hommes de 17 à 42 ans sont pendus aux balcons de la ville dans un climat de terreur sous les yeux de la population, 149 hommes sont déportés dont 101 ne reviendront pas des camps de concentration. le 10 juin au matin la même division prend le chemin d’Oradour sur Glane.
Ces hommes n’ont pas été les seules victimes. Le 7 juin, 18 gardes-voies avaient été assassinés à bout portant par l’armée allemande et le 8 juin, 6 maquisards tués par la Das Reich à Pounot de Laguenne lors d’une expédition de nuit décidée par l’Armée Secrète."

En cette journée du 9 juin 2014, j'aimerai partager avec vous le souvenir de mon cousin Roger, mari d'Eliane.

Né en 1924,Roger Thomas était métallo à TULLE aux usines de la MARQUE.
Membre de l'ARMEE SECRETE, il participe à la grève patriotique du 20 septembre 1943.
Arrêté à 20 ans, le 9 juin 1944 par les S.S. de la division "DAS REICH", plusieurs fois placé dans la colonne des suppliciés pour être pendu, il est déporté à DACHAU.
Depuis 1984, il vivait une retraite active à Gourdon, témoignant contre les crimes monstrueux du nazisme, tant auprès des jeunes lycéens de la Corrèze, qu'au travers de son activité au sein de la FNDIRP et de l'ANACR.

Son dernier message a été pour les jeunes: "Nous n'avons pas de conseils à donner aux jeunes: ils forgeront eux-mêmes leur destin de leurs propres mains. La seule chose que nous puissions faire...c'est de les informer...qu'ils sachent à quoi peuvent mener les méthodes fascistes ou nazies, pour qu'ils puissent s'en prémunir."

Disparu trop tôt en 1995, il nous manque toujours autant.

TULLE, 9 juin 1944

Commenter cet article

Martine. 09/06/2014 13:43

Très émouvant hommage. Un vrai pladoyer aussi pour lutter contre ceux qui véhiculent la haine dans leur propos. Hélas c'est d'actualité. Bises

Quichottine 09/06/2014 10:29

Je crois qu'il avait raison, mais qu'il préciserait peut-être aujourd'hui que tous les extrémismes sont mauvais. Pour une paix durable, il faut savoir écouter et ne pas penser qu'on est seul à avoir raison.

... ce n'est qu'un humble avis.

Ton hommage à ton cousin est très beau.
Merci, Dany, pour ce partage.
Passe une douce journée.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents