Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les potins de Ionard

Les potins de Ionard

Mon village natal, Gourdon-Murat, terre de landes , de bois et de bruyères en Corrèze. La ferme de la Grande Ourse et son jardin. L'histoire de mes ancêtres : de Napoléon -guerre de 14-18 - guerre d'Espagne - Résistance. La cuisine que j'aime. Mes pinceaux. Balade en moto.


La Poste invente le colissimo: version Raymond Devos

Publié par Ionard sur 30 Janvier 2015, 01:21am

Catégories : #Libre cours

La Poste invente le colissimo: version Raymond Devos

Lu dans mon journal L'Echo du 28 janvier 2015 sur le forum des lecteurs ..comme j'ai bien aimé, je partage!

"La Poste invente le Colissimo, version Raymond Devos - Alain Nevière (Bélâbre - Indre)
Début décembre il est grand temps de penser au Noël des petits enfants qui habitent les Antilles. Alors direction la Poste pour leur expédier leurs cadeaux. Le 9 décembre me voici à la Poste centrale de Châteauroux avec mon paquet. Échaudé par l’expérience récente d’un envoi « urgent » tarifé à plus de 30 € qui avait mis plus de 15 jours au lieu des 4 ou 5 promis (merci aux malheureux pilotes d’avion grévistes !), je décide, conforté par les conseils de l’employé de choisir la formule colis économique, censée mettre entre 10 et 15 jours pour arriver, moyennant quand même 15,60 € pour 2,1 kg.
Puisque je bénéficie du service colis suivi, le 16 décembre je vais sur le site la Poste Colissimo et tape le n° de mon colis. Réponse : « aucun produit ne correspond à votre recherche ». Même motif même punition les jours suivants… Je retourne alors le 18 décembre à la Poste centrale, vous savez, cette « boutique » où de multiples présentoirs vous proposent cartes de vœux, enveloppes, albums, recharges téléphoniques et autres bricoles, et où des employés se dégourdissent les jambes en se rendant visite d’un comptoir à l’autre et essayent de convaincre les clients d’utiliser les machines à affranchir qui font le travail à leur place… Une employée, supervisée par une deuxième, après avoir accepté de taper sur son terminal mon n° de colis et obtenu la même « réponse » que moi obtient une info complémentaire grâce à son lecteur de code barre : mon paquet est à Roissy… Vraisemblablement acheminé à pied il a donc mis 9 jours pour faire 280 km soit 1,6 km/h de moyenne ! Si je veux en savoir plus il faut appeler le service consommateurs, mais c’est à moi de faire la démarche, pas depuis la Poste de Châteauroux qui ne doit pas avoir le téléphone…
De retour chez moi je fais le 3631 : « tapez 1, tapez 2, tapez 1… etc » pour terminer par « le service est actuellement indisponible, merci de rappeler ultérieurement » ! Nouvelle tentative le 23 décembre, et enfin, après 19 minutes d’attente, une téléconseillère confirme : mon colis est toujours à Roissy, elle ne peut savoir pourquoi et ouvre donc un dossier de réclamation, me demandant mail et n° de portable pour me tenir au courant des suites. Sans nouvelles le 30 je rappelle le 3631 qui trouve trace de ma réclamation, mais pas de mon colis et s’étonne de mon impatience puisque la Poste s’est généreusement octroyé un délais maxi de 40 ( ! ) jours pour traiter toute réclamation. Je n’ai donc pas à m’inquiéter... et les petits-enfants continueront à attendre le père Noël.
Depuis, RIEN, si ce n’est l’augmentation des tarifs postaux de 3 à 4 fois le taux de l’inflation. Pour justifier le fameux slogan « bougez avec la Poste » encore faudrait-il que celle-ci bouge et surtout SE bouge…"

Pour illustrer cet article j'ai trouvé que le nom de cette ville voisine allait bien....et ils ont de l'humour puisque j'ai lu ceci:"

Les représentants de la commune d’Arnac-la-Poste sont de retour de Vinsobres dans la Drôme où ils ont participé au rassemblement des communes aux noms burlesques. Un moment insolite et festif.

Cette idée de créer une association de communes aux noms burlesques remonte à une douzaine d'années. Tout de suite, Arnac-la-Poste a décidé d'y participer. Elle a même été une des premières communes à organiser le rassemblement. Cette année pour la 11 e rencontre, 28 délégations de communes se sont réunies tout un week-end à Vinsobres dans la Drôme provençale.

Vinsobres est à peu près l'équivalence d'Arnac-la-Poste, avec à peine 1.000 habitants. Durant cette manifestation, sa population (participants et curieux) a été multipliée par 8 ou 10. Arnac-la-Poste était présent avec 66 participants. Vu la distance à parcourir (2 fois 650 km) il aura fallu trois jours à nos amis pour remplir leur engagement.
Le Populaire 4/8/2013

La Poste invente le colissimo: version Raymond Devos

Commenter cet article

DD 30/01/2015 19:44

Excellent Arnac-la-Poste !
Incroyable les tapez1, tapez 2 ... je me suis battue tout aujourd'hui justement mais pas avec la Poste !
c'est partout pareil !
un collissimo non distribué en temps est remboursé, ça m'est arrivé
Bonne soirée Dany, Bises

Quichottine 30/01/2015 12:06

Il y a trop de colis qui n'arrivent jamais à bon port... alors, que la poste ne s'étonne pas si l'on se met à utiliser des privés pour les envois qui doivent absolument arriver.
J'aime bien l'idée de ces villages qui s'unissent.
Bisous et douce journée Dany.

Martine85 30/01/2015 06:40

C'est incroyable, bravo la poste. Je ne savais pas qu'il existait une association des communes au nom insolite, Montcuq n'y est pas, dommage elle pourrait se jumeler avec Monteton. Cela me fait penser au petit rapporteur... Lien ci-après : https://www.youtube.com/watch?v=qi7a-Mw-qlo

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents