Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les potins de Ionard

Les potins de Ionard

Mon village natal, Gourdon-Murat, terre de landes , de bois et de bruyères en Corrèze. La ferme de la Grande Ourse et son jardin. L'histoire de mes ancêtres : de Napoléon -guerre de 14-18 - guerre d'Espagne - Résistance. La cuisine que j'aime. Mes pinceaux. Balade en moto.


Yvonne Fournial résistante et déportée

Publié par Ionard sur 26 Mai 2015, 23:50pm

Catégories : #Femme d'exception

"Ce mercredi, Germaine Tillion fera son entrée au Panthéon, au côté de Jean Zay, Geneviève de Gaulle-Anthonioz et Pierre Brossolette. Retour sur la vie d’une héroïne de la résistance.

Elle fut une des Françaises les plus décorées. Un ultime hommage lui sera rendu ce mercredi, lorsqu'elle fera son entrée au Panthéon, aux côtés de Geneviève de Gaulle-Anthonioz, de Pierre Brossolette et de Jean Zay. Ethnologue, Germaine Tillion a combattu toute sa vie pour les droits de l’Homme, et avait participé à la création du réseau du Musée de l’Homme avec sa mère Emilie. Société littéraire de façade, ce groupe de résistants de la première heure avait lancé le journal clandestin «Résistance», dont le dernier numéro fut écrit par Pierre Brossolette quelques jours avant le démantèlement du réseau, en mars 1941.

Germaine Tillion avait notamment contribué à organiser des évasions vers la zone libre, côtoyant dans ce groupe Geneviève de Gaulle-Anthonioz, la nièce du général de Gaulle, qui fut elle aussi déportée à Ravensbrück. Toutes deux furent des amies intimes." (sources Paris-Match)

Yvonne Fournial n'entrera pas au Panthéon et pourtant.......

Aujourd'hui je publie sur mon blog des extraits de son livre "Traumatisme psychique" mis en page par sa fille Denise Brédimus, afin qu'Yvonne déportée elle aussi à Ravensbrûck soit honorée d'une manière bien sûr toute simple mais qu'elle le soit aussi aujourd'hui.

Ces extraits comportent 18 pages. Voici les neuf premières. La suite demain.

Yvonne Fournial résistante et déportée
Yvonne Fournial résistante et déportée
Yvonne Fournial résistante et déportée
Yvonne Fournial résistante et déportée
Yvonne Fournial résistante et déportée
Yvonne Fournial résistante et déportée
Yvonne Fournial résistante et déportée
Yvonne Fournial résistante et déportée
Yvonne Fournial résistante et déportée
Yvonne Fournial résistante et déportée
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Denise 27/05/2015 10:16

Maman aurait été fière de toi, Dany. Non pour l'avoir mise sur le devant de la scène, mais pour l'absolue nécessité de transmettre les valeurs de la Résistance aux nouvelles générations, dans des sociétés où le poison de la haine de l'autre est toujours présent. Dès son retour en 1945 (et par son livre en 1980) elle a témoigné sur la barbarie de l'idéologie nazie qui reste vivante, chez nous et ailleurs. Agissons comme elles l'ont fait pour la liberté et la paix.

Quichottine 27/05/2015 09:30

J'ai lu le témoignage... et je me demande comment elle a réussi à être sauvée, et si d'autres l'ont été aussi ce jour-là. Tu as écrit qu'elle avait été libérée en avril... donc au printemps.

Je suis très touchée par le fait que l'on parle aujourd'hui aussi de ces femmes qui ont lutté, avec parfois de très faibles moyens, pour notre liberté. Mais je me demande aussi si le fait de ne citer que quelques-unes ne soit pas finalement très injuste pour les autres.
Pourquoi avoir décidé d'en faire entrer deux au Panthéon alors que toutes l'ont certainement mérité ? Il faudrait peut-être un mémorial pour ces femmes, comme un mémorial pour tous les anonymes dont on ne parlera jamais.

Les reportages se succèdent, les témoignages sont poignants. Je sais combien c'est important. Mais il aurait fallu faire tout cela bien plus tôt.

Bisous et douce journée Dany. Merci pour ces moments partagés.

lyly 27/05/2015 08:42

de bien grandes choses que ces femmes ont vu et fait mais elles sont au nombres de combien ? 2 aujourd'hui seront mis en avant, malheureusement elles ne sont plus de ce monde pour en savourer cet honneur !
je les salue la tête haute
a bientôt
lyly

Martine85 27/05/2015 07:08

Je n'ai pas lu l'extrait du livre car je sais que cela me touchera trop. Je ne regarderai pas non plus la cérémonie à la télévision. Ces hommes et femmes simples et courageux qui vont rentrer au Panthéon auraient-ils aimé ces hommages. Bises

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents