Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les potins de Ionard

Les potins de Ionard

Mon village natal, Gourdon-Murat, terre de landes , de bois et de bruyères en Corrèze. La ferme de la Grande Ourse et son jardin. L'histoire de mes ancêtres : de Napoléon -guerre de 14-18 - guerre d'Espagne - Résistance. La cuisine que j'aime. Mes pinceaux. Balade en moto.


Ligne SNCF Ussel-Limoges en danger!

Publié par Ionard sur 30 Août 2015, 22:50pm

Catégories : #Echos de Liberté

Ligne SNCF Ussel-Limoges en danger!

Voir l'article sur mes potins ici

Ce jeudi 27 août, jour de foire à Bugeat, à l'appel de la section PCF de Pradines/Bugeat, plusieurs citoyens ont diffusé un appel à défendre leur ligne SNCF Ussel-Limoges, menacée de fermeture. En effet, la loi Macron, actuellement en navette au Parlement, propose le transport par autocars, au détriment du rail, mettant en danger la vie économique sur le Plateau de Millevaches.

Déjà, la billetterie de la gare de Bugeat a été fermée du 1er au 24 août, en pleine période touristique! Un des objectifs du gouvernement Valls-Macron est le désengagement de l'Etat, en donnant une part du transport aux autocars (alors que l'hiver, seul le train circule en sécurité). D'où, accès plus difficile aux services de santé et d'éducation. On ne peut plus laisser faire ce détricotage du service public de transport - construit depuis 1936 - pour relier les territoires et les êtres humains. Agissons ensemble toutes opinions confondues pour empêcher que notre territoire soit délaissé!

Contenu du tract distribué ce jour là

NON à la fermeture
de la ligne SNCF Ussel – Limoges !

La fermeture de la billetterie de la gare de Bugeat du 1er au 24 août, pendant cette période d’été où la fréquentation touristique est la plus importante est un signe particulièrement alarmant pour le devenir de notre ligne de train !
L’annonce, le 5 février 2015, de la fermeture de la ligne SNCF Ussel- Clermont, sous le prétexte de 20 km de ligne à rénover, confirme les menaces qui pèsent sur la ligne Ussel- Limoges. C’est une catastrophe : cette ligne Bordeaux-Ussel-Lyon, permettant de voyager de l’ouest vers l'Est, est une ligne transversale essentielle pour les étudiants, pour les salariés, pour le désenclavement de notre territoire. Du rapport confidentiel de la SNCF dévoilé fin avril à celui de la commission Duron, rendu fin mai, on voit bien le peu d’intérêt que l’Etat porte aux zones rurales.
En cause, le réseau des TET, ( Trains d'Equilibre du territoire ou lignes Intercités) qui relie les grandes villes. On connaît le diagnostic : Depuis les années 1970, la SNCF a préféré miser sur les TGV et les trains express régionaux (TER), financés par les Régions.
On a le remède : la fermeture d'une partie des lignes, souvent au profit des autocars !
En effet ce désengagement de l’Etat et sa volonté de donner aux autocars une part du transport, est un des objectifs de la loi Macron!
Notre ligne SNCF de Bugeat a également vocation à assurer le transport du bois. Or sur seize gares bois en Limousin, région forestière, la SNCF n'en conserverait que six. Un comble encore : la gare bois toute neuve de Bugeat-Viam en Corrèze, financée par des fonds publics, n'a toujours pas à ce jour vu beaucoup de trains !
Le fret ferroviaire est abandonné au profit des grands groupes de transport routier, poussant ainsi à la disparition de nombreuses lignes secondaires utilisées pour le transport voyageurs sous couvert de non-rentabilité.
Fermeture du guichet de la gare, réduction du fret de bois, annonce de la fermeture de la ligne Bordeaux- Clermont, menaces sur Ussel-Limoges : elle est belle la grande région que nous impose le gouvernement Valls – Macron. Quelle belle politique libérale que cette loi Macron !
Les conséquences, si nous ne nous battons pas ensemble pour défendre notre ligne SNCF et notre gare, nous les connaissons tous :

· C’est un accès plus difficile :
- aux services publics : santé (CHU Limoges et Clermont, CH Ussel) et éducation (lycéens internes et étudiants)
- aux emplois (trajets domicile/travail)
- aux commerces
· En période hivernale lorsque les chaussées sont impraticables, seul le train peut circuler en toute sécurité !
· C’est un coup porté à l'aménagement du territoire et la desserte de nos populations

Pour les communistes il existe d’autres solutions :
Il s'agit d'élaborer ensemble des réponses aux besoins conformes à l'intérêt public, et de rompre pour cela avec cette politique libérale et cette idée que le transport serait un produit comme un autre, dont la commercialisation procurerait des profits à quelques-uns, quand des millions de personnes souffrent du sous-investissement dans les modes de transport alternatifs à la route.
Il faut au contraire améliorer les conditions de transport en milieu rural. Car tout le monde ne possède pas, ou ne peut pas utiliser, une voiture : Les lycéens n’ont pas encore le permis, les salariés pour des raisons d’économie, les retraités (nombreux dans notre canton) parfois pour des raisons de santé.
La Nouvelle Organisation Territoriale de la République qu’impose le gouvernement à marche forcée (Loi NOTRe qui vient d’être votée) qui prévoit une (trop) grande région jusqu’à Bordeaux, des (trop) grandes communautés de communes, des (trop) grands cantons, de (trop) grandes communes de plus de 1000 habitants aurait dû au contraire se préoccuper des zones rurales délaissées et de leurs habitants !
Contrairement à Macron et au gouvernement, exigeons ensemble le maintien et le développement des services SNCF. Refusons que notre territoire rural soit délaissé. Regroupons- nous et agissons ensemble pour nous faire entendre et être respectés !

Section de Bugeat du Parti Communiste Français

Commenter cet article

COTTINEAU 31/08/2015 17:34

Où est le point de vue écologique et la sécurité routière si on multiplie les autocars

capitaineecho 31/08/2015 12:49

Qu'on soutienne ou pas,le gouvernement en fait se fout pas mal de nous.J'en sais qque chose mais nous ne devons pas plier .Marre a la fin!
Bisous

Quichottine 31/08/2015 12:14

Hélas...
La rentabilité à tout prix va fermer bien des lignes, comme elle a fermé les bureaux de postes et bien d'autres services qui permettaient de se sentir encore citoyen...
Les "oubliés" de notre pays ne sont pas tous migrants, une preuve de plus ici.
Courage à vous.

lyly 31/08/2015 10:08

le rail est quand même plus sur que l'autocar, si on rajoute des véhicules sur les routes donc plus de risques, je ne comprend plus rien a la politique des uns et des autres la SNCF n'est plus un service public mais un service qui doit rapporter
a bientôt et désolée pour les personnes qui devront utiliser cet autocar
lyly

DD 31/08/2015 08:57

elle fermera faute d'utilisateurs et faute de moyens pour entretenir la ligne .... et on ne saura même plus où se trouve Ussel, à peine entendra-t-on parler de Limoges qui va aussi passer aux oubliettes des bordelais surtout si notre futur nouveau président s'appelle Alain Juppé !
le Limousin est bien mal barré moi je te le dis ! .... vous auriez dû vous battre davantage pour rester avec C-F et l'Auvergne, qui elle maintenant va aussi se faire bouffer par Rhône-Alpes ! misère !
mais au moins, aurez-vous cette fois, enfin compris qu'il ne fallait pas soutenir des traitres qui ne vous connaissent que par intérêt de vos voix en temps voulu mais s'en fichent pas mal de votre avis après !!!!!
Bises Dany, bonne journée

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents