Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les potins de Ionard

Les potins de Ionard

Mon village natal, Gourdon-Murat, terre de landes , de bois et de bruyères en Corrèze. La ferme de la Grande Ourse et son jardin. L'histoire de mes ancêtres : de Napoléon -guerre de 14-18 - guerre d'Espagne - Résistance. La cuisine que j'aime. Mes pinceaux. Balade en moto.


Emotion en Corrèze: Sophie Dessus n'est plus

Publié par Ionard sur 7 Mars 2016, 00:58am

Catégories : #Gourdon - canton et environ

Photo du journal La Montagne

Photo du journal La Montagne

Je retranscris aujourd'hui des articles de l'Echo et de La Montagne

Nécrologie

Sophie Dessus est décédée ce jeudi d'un cancer. Elle avait soixante ans. La Corrèze perd une perle...

Députée socialiste de la première circonscription de Corrèze depuis 2012, à la suite de François Hollande (et première femme à le devenir), elle était membre de la commission des affaires culturelles et de l'éducation de l'Assemblée Nationale et membre de la délégation de l'Assemblée nationale aux droits des femmes et à l'égalité des chances. Elle était également maire d'Uzerche depuis 2001 et présidente de la communauté de communes du Pays d'Uzerche.

Née à Suresnes le 24 septembre 1955, elle était la petite-fille du juriste Henri Mazeaud et une parente de Simone de Beauvoir. Après avoir grandi à Paris, elle renoue avec ses origines limousines et poursuit ses études à Limoges en histoire et histoire de l'art. Mariée, elle s'installe comme agricultrice dans les années 70 et donne naissance à quatre enfants. Elle débute en politique en devenant conseillère municipale dans l'opposition en 1995 à Uzerche. Par la suite elle est élue conseillère générale en 1998. Elle est membre de la commission permanente et de la commission du Développement économique et de l'Agriculture, puis est vice-présidente chargée de la culture et des aides aux communes de 2008 à 2012. Cette même année, elle épouse en secondes noces Dominique Ceaux, directeur général des services du Conseil général.

Femme de culture, amoureuse des arts et des lettres, elle a porté un projet d'éco-quartier culturel sur sa commune sur le site de l'ancienne Papeterie. Elle fut connue du grand public comme étant "la blonde de Chirac" suite à une vidéo diffusée dans le Petit Journal de Canal + où l'on voit l'ancien président plaisanter avec elle lors d'un vernissage au musée de Sarran.

Femme de caractère, elle se sera battue jusqu'au bout contre la maladie. Elle présidait encore le 15 février dernier le dernier conseil municipal de sa commune. Le 29 janvier, elle accompagnait la visite de Thierry Braillard, secrétaire d'Etat chargé des sports .
Un hommage unanime

Les réactions se sont enchaînées toute la soirée sur les réseaux sociaux après l'annonce du décès brutal de la députée. Des personnalités politiques, des Uzerchois, mais aussi de simples citoyens ont exprimé leur profonde tristesse.

Le président de la République a fait part de son émotion : "c’était une femme dotée d’une énergie incroyable et d’une ténacité infatigable. Elle ne se résignait jamais. Même pas devant le mal qui allait l’emporter en moins de trois mois", confie François Hollande dans un communiqué.

Les socialistes corréziens sont "dévastés". "Sophie Dessus était une battante. Depuis la fin des années 1990, elle était dévouée, corps et âme, à sa commune d’Uzerche et à son canton. Et depuis 2012, elle remplissait avec dynamisme et conviction ses fonctions de députée de la Corrèze. Elle, la première femme élue députée de la Corrèze, qui était tellement fière de représenter les Corréziennes et les Corréziens à l’Assemblée nationale.
Emportée par une foudroyante et cruelle maladie, elle aura fait montre tout au long des dernières semaines d’un courage exemplaire. En ce jour sombre, nous pensons à son époux Dominique, à ses enfants, à sa famille", indique Karim Maatoug, le premier fédéral.

Philippe Nauche, députée de la deuxième circonscription parle d'une "femme de conviction. Elue de terrain, elle portait avec détermination et passion les projets de la Corrèze. Maire d’Uzerche, elle avait déployé toute son énergie pour développer sa ville et donner aux territoires ruraux toutes leurs chances. La Corrèze perd une figure politique sincère et proche des gens".

Pour Bernard Combes, maire de Tulle, "elle ne lâchait rien. Vaillante, tenace, infatigable, c’est ce qui caractérisait avant tout Sophie Dessus. Jamais elle ne s’avouait vaincue. C’est cette volonté inébranlable, combinée à une énergie inépuisable et brandie avec un sourire convaincant, qui lui avait permis de conquérir son premier mandat, celui de Conseillère générale, et peu après son mandat le plus beau, celui de maire d’Uzerche. Les autres devaient suivre, parfois contre vents et marée, voire contre dénigrement sexiste de bas étage. Elle ne l'a jamais oublié ; elle se battait aussi pour les femmes. Aussi combative comme élue que comme candidate, Sophie était viscéralement attachée à sa ville, au pays d’Uzerche et tout autant à la Corrèze. Son engagement au service de ses convictions, de son territoire et de ses habitants était exemplaire".

Alain Rousset président de la région ALPC salue "une personne aux grandes qualités humaines, débordante d'énergie communicative, et une élue de terrain passionnée par son territoire, mais aussi par la culture qu'elle aimait tant. Elle fut la première femme à être élue députée de Corrèze. Sa disparition est une immense perte pour notre région et notre pays".

Pascal Coste, président du conseil départemental de la Corrèze : "Mes premières pensées vont vers sa famille et ses proches à qui j'adresse mes sincères condoléances et tout mon soutien. Je salue la mémoire de Sophie, femme de culture, de convictions et d'engagement au service des corréziens et de la France. La Corrèze perd un de ses grands défenseurs. Sophie était une élue de proximité, toujours à l'écoute des Corréziens. Dans ses différents mandats locaux départementaux et nationaux, Sophie s'est toujours attachée à défendre la Corrèze et la ruralité".

Le Parti Communiste de la Corrèze a exprimé sa stupéfaction à l'annonce du décès de la députée-maire. "Nous avions avec elle des divergences profondes, mais nous tenons à saluer la militante, ses engagements et ses convictions".

Emotion en Corrèze: Sophie Dessus n'est plus

Personnellement je l'avais croisée plusieurs fois . Personne généreuse et toujours souriante elle venait aux devants des gens et les saluait. A une cérémonie à L'Eglise aux bois elle se tenait à côté de Denise et de moi-même et s'inquiétait de savoir si elle nous avait bien saluées.

Infatigable elle était toujours présente aux différentes manifestations ou cérémonies et suscitait l'admiration.

Quelques photos de ces rencontres.

Je suis très triste de cette disparition si soudaine et partage l'émotion de tous les Corréziens.

Mes plus sincères condoléances à sa famille et amis.

Emotion en Corrèze: Sophie Dessus n'est plus
Emotion en Corrèze: Sophie Dessus n'est plus
Emotion en Corrèze: Sophie Dessus n'est plus
Emotion en Corrèze: Sophie Dessus n'est plus

Commenter cet article

Guy 08/03/2016 17:39

Nous perdons une vraie "politique" comme nous aimerions en voir plus: simple, disponible, à l'écoute et efficace !!!

Roguidine 07/03/2016 20:36

Bonsoir Dany,
Ah la pauvre, oui en effet elle vite partie !!! ça a été une grosse surprise !!!
elle a été connue nationalement par l'histoire avec l'ancien président Chirac !!!
ce regard qu'il lui faisait a fait rire beaucoup de monde, elle en restait impassible....
c'est sympa de ta part de lui rendre hommage .......
Bonne soirée, bises

denise 07/03/2016 10:46

Hommage mérité, son dévouement à la chose publique mérite le respect, indépendamment du chemin suivi qui n'est pas le mien. J'ai apprécié aussi sa présence symbolique à l'inauguration de la stèle des fusillés de L'Eglise-aux-Bois.

lyly 07/03/2016 08:49

billet triste aujourd'hui
toutes mes condoléances a la famille
a bientôt
lyly

D@net 07/03/2016 08:30

Bonjour,
Une femme d'engagement, très sympathique.
Partir si jeune, c'est vraiment triste.
Amicalement.
D@net.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents