Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les potins de Ionard

Les potins de Ionard

Mon village natal, Gourdon-Murat, terre de landes , de bois et de bruyères en Corrèze. La ferme de la Grande Ourse et son jardin. L'histoire de mes ancêtres : de Napoléon -guerre de 14-18 - guerre d'Espagne - Résistance. La cuisine que j'aime. Mes pinceaux. Balade en moto.


Augustine Faugeron photographe

Publié par Ionard sur 10 Novembre 2016, 23:58pm

Catégories : #Femme d'exception

Augustine Faugeron photographe

Aujourd'hui j'aimerais vous parler d'Augustine Faugeron, photographe à Treignac au début du siècle dernier dans les années 1900.

Tout a commencé par un message de René Lempereur qui me disait ceci:"....

"Depuis quelque temps déjà je me suis lancé dans l'écriture d'un livre sur les cartes postales éditées par une femme photographe à Treignac dans les années 1910, madame Augustine Faugeron. 

Parmi sa cartoliste figure trois cartes de Gourdon, deux sur la ferme et une sur l'étang dont je vous joins les scans. "

Augustine Faugeron photographe
Augustine Faugeron photographe
Augustine Faugeron photographe

Ces cartes postales je les connaissais déjà, je les avais dans ma collection et j'ai pu fournir tous les renseignements que je connaissais à leurs propos. Mais ce qui m'a interpellée c'est le fait que ce soit une femme photographe en ce début de siècle.

Alors avec mes outils de généalogiste (consultation des archives, état civil et recensement), d'autres renseignements donnés par René Lempereur et le livre de Daniel Borzeix sur "Mémoires en images sur Treignac et son canton", je suis partie à la découverte de cette femme étonnante.

Louise Augustine Decoux est née à Paris le mercredi 10 novembre 1875 dans le 7ème arrondissement. Ses parents Léonard Decoux et Julie Vacher étaient libraires rue de Verneuil.

Très jeune, elle n'a que 16 ans, elle épouse Léonard Faugeron professeur au collège Lakanal de Treignac âgé de 32 ans. A son mariage le 9 août 1892 dans le 15ème il y a du beau monde! Le docteur Ernest Fleyssac de Treignac, Lucien Ninaud étudiant en médecine, Hippolyte Garnier éditeur et Adolphe Vacher bijoutier boulevard Montparnasse.

Sa vie ensuite se fera à Treignac où naitra son fils René le 14 mai 1893.

 Louise exercera son métier de photographe sous le nom de Augustine Faugeron .
Les femmes photographes au début du 20ème siècle étaient rares.
Elle a photographié un grand nombre de villages corréziens qui se trouve actuellement dans deux collections intitulées "Corrèze pittoresque" et" La Corrèze illustrée" . Ces cartes postales sont signées A.F.
Elle habitait rue Soulanches une maison située à l'emplacement de l'actuel Hôtel de France et son studio était en face. Son mari Léonard Faugeron était professeur au collège Lakanal et elle avait pour amie Marthe Hospital née Chabrerie, dont le mari Jean Hospital était principal du collège
.
 
Augustine Faugeron photographe
Augustine Faugeron photographe
Augustine Faugeron photographe
Augustine Faugeron photographe

Pendant la première guerre mondiale elle avait monté une entreprise avec Marthe pour fabriquer des "paillons" pour emballer et protéger les obus avant leur arrivée au front. Cet atelier en bois situé en face de chez Madame Chaumont ( ancienne fleuriste) rue du 11 novembre 1918 fut aménagé après la guerre en salle de spectacle ( théâtre et bals) et cinéma.....
Augustine Faugeron laisse une collection remarquable de cartes postales sur la coupe des cheveux, les marchés de Treignac , le taureau du comice agricole, le forgeron et la pisciculture de Saint Hilaire les Courbes et tous les villages environnants.
Les famille Faugeron et Hospital ont fait construire les maisons jumelles en face de la salle des fêtes actuelle.
Sources : Treignac et son canton de Daniel Borzeix,

La coupe des cheveux - le comice agricole - les maisons jumelles d'Augustine et de Marthe
La coupe des cheveux - le comice agricole - les maisons jumelles d'Augustine et de Marthe
La coupe des cheveux - le comice agricole - les maisons jumelles d'Augustine et de Marthe
La coupe des cheveux - le comice agricole - les maisons jumelles d'Augustine et de Marthe

La coupe des cheveux - le comice agricole - les maisons jumelles d'Augustine et de Marthe

Augustine est partie vivre dans les années 1950 à Nice où elle décèdera le 15 juin 1958 à l'âge de 82 ans.

Photographe toute sa vie, il n'existe pas de photo d'elle, du moins à ce que l'on en connaît.

Alors pour lui rendre hommage j'ai imaginé ce négatif.

J'espère que la vie d'Augustine vous aura plu! Maintenant il me tarde de voir ce livre qui lui sera consacré.

A voir ce blog par curiosité! ICI

 

Augustine Faugeron photographe

Commenter cet article

marine D 13/11/2016 08:29

Un reportage intéressant comme cette femme en avance sur son époque !

Quichottine 12/11/2016 14:06

C'est super que quelqu'un écrive un livre sur elle... ainsi il restera des traces.
Bises et douce journée.

Martine 85 11/11/2016 07:34

Merci de nous présenter et faire revivre cette femme photographe et chef d'entreprise ce qui était rare aussi à l'époque. C'est vrai qu'on oublie souvent les photographes de cartes postales qui restent dans l'anonymat. Bon week-end. Bises

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents