Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les potins de Ionard

Les potins de Ionard

Mon village natal, Gourdon-Murat, terre de landes , de bois et de bruyères en Corrèze. La ferme de la Grande Ourse et son jardin. L'histoire de mes ancêtres : de Napoléon -guerre de 14-18 - guerre d'Espagne - Résistance. La cuisine que j'aime. Mes pinceaux. Balade en moto.


Le petit vélo bleu

Publié par Ionard sur 17 Février 2013, 00:05am

Catégories : #Généalogie

  En ce jour de février je remets cet article pour ceux qui ne l'auraient pas lu!

 

Une toute petite histoire……

J’aime à penser qu’elle se déroule un mardi, mardi 17 février 1953.

J’étais très jeune à la mort de mon père….je n’ai pas beaucoup de souvenirs précis de lui, quelques moments très fugaces mais j’en ai de très solides dits par mes frères et sœurs. Dernière née de la famille j’étais un peu l’enfant gâtée, surtout par mon père. J’étais son " petitnou ", je le suivais partout, surtout lorsqu’il allait à son établi travailler le bois.

A cette époque là, la vie était difficile pour tous, mon père montait sa petite entreprise de maçonnerie, et les prêts n’étaient pas aussi faciles que maintenant. Donc il fallait faire attention et je pense que ma maman, femme discrète et bienveillante faisait attention à ce que notre vie soit la plus douce possible, tout en veillant à ne pas trop dépenser. Les gens du village aussi ne roulaient pas sur l’or…

Et donc ce mardi 17 février, mon père était allé à Tulle faire des achats pour la maison et aussi pour son travail, des choses essentielles, pas de superflu, on ne pouvait pas se le permettre…

Et pourtant lorsqu’il a passé la porte le soir venu, il a dit qu’il avait quelque chose qui allait faire bien plaisir à son " petitnou " Ma mère lui a lancé alors un regard désapprobateur. Surprenant son regard, mon père l’a rassuré en lui disant "  J’ai aussi quelque chose pour la maison et qui te rendra bien service ! " Et il lui a donné tout de suite un carton dans lequel se trouvait un moulin à café manuel de la marque Peugeot. Embarrassée mais souriante aussitôt, ma mère s’extasiait déjà sur ce bel objet… 

-Et pour moi alors ?

- Pour mon petitnou, voilà un beau petit vélo, regarde tout bleu !

Rien ne pouvait me faire plus plaisir, j’étais tellement contente et tout de suite je grimpais sur le vélo quand j’entendis ma mère dire

- Louis mais à quoi penses-tu ? un vélo pour la petite ! mais que vont dire les gens….

Ma mère était soucieuse de ce que l’on pouvait penser autour de nous… sans avoir de souci d’argent, il ne fallait pas dépenser à tord et à travers.

Ce petit vélo bleu est resté longtemps caché, je n’avais pas le droit d’en faire …jusqu’au jour où enfin j’ai pu descendre toute seule la seule rue du village.

Je ne sais combien de temps il est resté caché mais après qu’est ce que je me suis rattrapée ! ! J’ai toujours fait du vélo ! Plus tard j’ai hérité du vélo d’Elina, " la torpille " et ce sera sur ce super vélo ( dont le cadre s’apparentait à des tubes de chauffage central) que je dévalerai tous les lundis les 12 km pour aller au collège (rien que de la descente…) et que je remonterai péniblement les 12 km (rien qu’une seule côte) les samedis ….j’aurai tant aimé que ce soit l’inverse ! 

Les heureuses rencontres en généalogie ......la petite fille de Charles Prévot  qui était notre voisin, revenue au pays pour retrouver ses racines m'a confié cette photo!

Apparemment je ne suis pas très contente d'avoir prêté mon vélo!!!!

dany-colette-elina.jpg

 

Commenter cet article

danielle 17/02/2013 21:15


et...


BON ANNIVERSAIRE!!!



caroleone 17/02/2013 17:45


Bonjour Dany,


 


J'ai cru comprendre que c'était ton anniversaire, alors je te le souhaite très joyeux et tendre et te félicite pour cette partie de toi que tu nous livres, de ses souvenirs et ces jolies photos.


 


Amitiés


 


caro

Ionard 17/02/2013 18:32



Merci Caro pour ton message. Oui j'ai pris une année de plus et un peu paresseuse, j'ai remis cette petit histoire du vélo bleu.


Amitiés



danielle 17/02/2013 15:44


mon vélo était rouge je crois; je me souviens, plus grande que toi sur cette photo, d'une chute contre un mur de maison, je suis rentrée le genou en sang; une autre fois, aussi, plus grande
encore, une belle chute, et papa qui nettoie les plaies avec ce ne-ne-sais-plus-quoi pour faire sortir les graviers et LE mercurochrome fabriqué par maman, et je peux te dire que c'était du
costaud!!! ah le vélo!!!! bon dimanche!

Ionard 17/02/2013 18:33



Mesrci Danielle pour ton message et tes souvenirs de vélo. Les chutes laissent toujours des souvenirs cuisants! et les graviers aîe aîe !


Belle soirée



jeanine 17/02/2013 12:13


bon anniversaire Dany


quelle est jolie cette histoire déjà lue, j'ai repensé à ce que tu nous disais jeudi, j'ai une petite larme à l'oeil, tout ça me rappelle bien des choses...


aujourd'hui il fait beau, profitons en bien, bisous à tous les deux

Ionard 17/02/2013 18:35



Merci Jeanine


Ton message me touche beaucoup . Nous sommes allées marcher avec Denise vers le grand chemin avec la neige le ciel bleu et les arbres pour décor! Vivifiant!


Bises



Quichottine 17/02/2013 10:42


Je te souhaite un merveilleux anniversaire, Dany.


J'ai déjà lu ce texte, mais aujourd'hui, il prend un nouveau sens.


Douce et belle journée à toi. Je t'embrasse très fort.

Ionard 17/02/2013 18:37



Merci Quichottine


J'ai été paresseuse aujourd'hui... le poids des ans!:)


Et cette histoire de vélo bleu me trotte toujours dans la tête!


Bises



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents