Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les potins de Ionard

Les potins de Ionard

Mon village natal, Gourdon-Murat, terre de landes , de bois et de bruyères en Corrèze. La ferme de la Grande Ourse et son jardin. L'histoire de mes ancêtres : de Napoléon -guerre de 14-18 - guerre d'Espagne - Résistance. La cuisine que j'aime. Mes pinceaux. Balade en moto.


Gardiens de musée

Publié par Ionard sur 17 Août 2011, 23:00pm

Catégories : #Gourdon - canton et environ

Voilà une dernière page sur Clédat!

Il y a un musée de vieux outils et cette année on pouvait  noter deux gardiens

Un coq pour avertir

DSC02722

Et un cheval pour partir au galop!

DSC02723

Si vous voyez un panneau indiquant Clédat, allez y perdez vous dans les bois vous en reviendrez émerveillés!

Belle journée à vous

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Quichottine 05/09/2011 18:56



Je te crois sur parole... et je penserais à toi si je passe par là. C'est tout simple et vraiment joli. :)



oursonne libre 19/08/2011 23:30



moi mon jules dans son garage, il y a sa moto, la gold du mec a ma fille ainée, et après tout ce que mn jules accumule depuis plus de 20 ans et si cela continue, je jette tout dans les containers
sans trier tellement moi aussi j'en ai marre de le voir accumuler des merdes


pas les motos bien sur


bisous dany bon week end



eleonor 19/08/2011 22:42



nous y avons passé une journée et c'est merveilleux


bravo pour le travail de titan qui est fait pour réhabiliter ce lieu magique



Linda & Picasso ::0079::0071:: 19/08/2011 21:10



Je passe simplement vous dire merci ...merci d'être là ....








Nuit



Aimée, unis ton coeur au mien pendant la nuit :
que dans notre sommeil ils dissipent l'obscur
comme un double tambour combattant dans le bois
contre l'épais rempart du feuillage mouillé.


Nocturne traversée, sommeil aux braises noires
interceptant le fil des raisins de la terre
ainsi qu'un train absurde en sa ponctualité
et sans cesse traînant l'ombre et les pierres froides.


Mon amour, relie-moi à ce mouvement pur,
cette ténacité qui frappe en ta poitrine
comme un cygne englouti et dont battent les ailes.


Qu'à l'interrogation du ciel et des étoiles
réponde le sommeil avec sa seul clé,
avec sa porte unique et que l'ombre a fermée.



Pablo Neruda, dans La centaine d'amour





zip de zoup 19/08/2011 08:37



Figures toi que chez nous à Garlin en Béarn il y a un beau musée des vieux outils et celui qui la réuni a écrit un bouquin la dessus, il a toujours du succès pour les journées du Patrimoine... le
cheval est épatant !


 



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents