Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les potins de Ionard

Les potins de Ionard

Mon village natal, Gourdon-Murat, terre de landes , de bois et de bruyères en Corrèze. La ferme de la Grande Ourse et son jardin. L'histoire de mes ancêtres : de Napoléon -guerre de 14-18 - guerre d'Espagne - Résistance. La cuisine que j'aime. Mes pinceaux. Balade en moto.


Hommage au maquis du bois de la Vergne

Publié par Ionard sur 26 Mai 2013, 23:00pm

Catégories : #Résistance

Paru dans l"Echo vendredi 3 mai

"Bernard Bouche, secrétaire général de l'ANACR, remerciait le maire de Pérols sur Vézère et les représentants de l'ANACR et de la FNACA.
Le 30 avril 1944 trois jeunes maquisards sont arrêtés, torturés puis fusillés dont un sous les yeux de son père: Roger Bretèche, François Wasseur, Maurice Mouriéras avaient entre 20 et 26 ans. Joseph Mouriéras qui assistera à l'exécution de son fils sera torturé et déporté en Allemagne d'où il ne reviendra pas.
Rendre hommage à ces héros de la lutte clandestine contre l'occupant nazi, c'est aussi rendre hommage à ces admirables habitants, ces paysans de ce canton qui ont caché, nourri, hébergé, renseigné, protégé au risque de voir leur maison brûlée, leur ferme incendiée et leur vie menacée.
La Résistance dans le canton de Bugeat est une réalité. Les résistants et ceux qui les soutenaient, les aidaient, méritent notre respect et notre reconnaissance. L'ANACR ne baissera jamais les bras parce que les valeurs défendues par la Résistance sont toujours d'actualité, plus que jamais d'actualité, et doivent être connues. Cette reconnaissance du CNR de la Résistance c'est le meilleur hommage que la Nation peut rendre à ces hommes, comme ceux du bois de la Vergne, qui ont sacrifié leur vie pour que nous demeurions un pays libre.
C'est par une minute de silence et "Le chant des Partisans" que s'achevait cette cérémonie. Puis tout le monde se retrouvait à Pérols où la municipalité offrait le verre de l'amitié. " Maryse Besse

28 avril 003

 28 avril 004

 28 avril 004-001

 28 avril 005

 

 

Commenter cet article

Martine Eglantine 27/05/2013 06:41


J'aime ce reportage, tes mots qui accompagnent ces photos. C'est émouvant.


Cela doit aussi nous empêcher de nous plaindre aujourd'hui car nous n'avons pas connu de guerre et souhaitons que nos enfants, petits enfants n'en connaissent pas non plus.


Bisous Dany

Annick 27/05/2013 04:52


il ne faut pas oublier!


bisous.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents