Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les potins de Ionard

Les potins de Ionard

Mon village natal, Gourdon-Murat, terre de landes , de bois et de bruyères en Corrèze. La ferme de la Grande Ourse et son jardin. L'histoire de mes ancêtres : de Napoléon -guerre de 14-18 - guerre d'Espagne - Résistance. La cuisine que j'aime. Mes pinceaux. Balade en moto.


Le pont des brebis aménagé par le CEN Limousin

Publié par Ionard sur 3 Juin 2012, 08:59am

Catégories : #Gourdon - canton et environ

Lu dans la Montagne article de Christine Moutte

2012-05 029

Dans le cadre de son réseau zones humides, le Conservatoire d'Espaces Naturels du Limousin aide les propriétaires à préserver des environnements naturels. 

Exemple à Pradines au Pont des Brebis, ( lieu très prisé des pêcheurs passionnés! dixit Kléber)

Cette semaine une quinzaine de bénévoles, d'animateurs et de techniciens du Conservatoire d'espaces naturels (CEN) du Limousin ont retroussé leurs manches pour réaliser ensemble un passage à gué pour le compte du GAEC RIVIERE.

Ce chantier participatif, qui entre dans le cadre du réseau zones humides animé par le CEN, avait pour but d'aménager  un passage sur la rivière la Corrèze de Pradines pour un troupeau de vaches limousines entre deux parcs et de lui permettre de s'abreuver, tout en préservant le cours d'eau.

Démonstration

"Cet aménagement permettra de préserver la qualité des berges, tout en permettant un entretien de la zone humide par les vaches de l'agriculteur, explique Ingrid Champion du CEN . Le but du réseau est ainsi d'accompagner les gestionnaires de zones humides des bassins Adour-Garonne et Loire-Bretagne ( agriculteurs, forestiers, élus....) pour les préserver. cette journée à Pradines est une démonstration de travaux qui peuvent être conseillés par nos techniciens."

Pour Sébastien Rivière, un des agriculteurs du GAEC membre du réseau depuis mars 2007" la démarche du CEN est très intéressante. Les conseils des techniciens permettent d'utiliser les terrains pour l'élevage, tout enpréservant l'état naturel. Ils permettent également d'être au courant de la règlementation qui change très souvent"

Ce chantier n'est qu'un début pour l'agriculteur qui compte réaliser une dizaine de passages à gué sur son exploitation de 270 hectares."

 

Janine notre reporter photographe précise .

"Il s'agissait de faire un passage pour les bêtes afin de ne pas abîmer les berges de la rivière. Après avoir tracé l'emplacement avec la mini-pelleteuse, ils ont placé un feutre (blanc), puis des pierres dessus et du sable."

2012-05 020

2012-05 005 (1)

2012-05 012 (1)
2012-05 015
2012-05 016
2012-05 027
Sébastien en pleine action!
Et si vous avez envie de revoir le coin du pêcheur!
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

patriarch 04/06/2012 07:17


Ce sont des "radiers" en somme , non ?


 


belle journée avec bises de nous deux

Annick 04/06/2012 02:44


j'ai vu avec plaisir le petit film....

Annick 04/06/2012 02:44


en tout cas, une belle initiative!


bravo aux bénévoles!


bisous du dimanche soir...

Quichottine 03/06/2012 12:54


J'aime bien ces chantiers où l'entraide est la reine.


Merci pour le partage, Dany.


Bisous et douce journée.

Martine Eglantine 03/06/2012 11:42


Bravo aux bénévoles, j'ai vu ton film avec plaisir avec la touche d'humour du zambwe.... pour nous faire comprendre que la correze de Pradines n'est pas la correze... Il y a beaucoup de courant.
Bises

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents