Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les potins de Ionard

Les potins de Ionard

Mon village natal, Gourdon-Murat, terre de landes , de bois et de bruyères en Corrèze. La ferme de la Grande Ourse et son jardin. L'histoire de mes ancêtres : de Napoléon -guerre de 14-18 - guerre d'Espagne - Résistance. La cuisine que j'aime. Mes pinceaux. Balade en moto.


Moins de cantons à partir de 2015

Publié par Ionard sur 1 Juillet 2013, 07:43am

Catégories : #Gourdon - canton et environ

Deux articles lus dans l'Echo et La Montagne concernant la dernière réunion cantonale qui s'est tenue fin juin à Bugeat.

   

1177439

 Dans l'ECHO

"Suite à la réforme cantonale, le nombre de cantons en Corrèze passera de 37 à 19. A partir de 2015, chaque canton aura deux conseillers, une femme et un homme ainsi que deux suppléants, et devra compter entre 10.000 et 15.000 habitants. Lors de leurs interventions respectives, les maires du canton actuel de Bugeat se sont inquiétés de ce changement. «Quel sera le devenir de notre territoire, notre canton est vaste en superficie, mais faible en population. Ce nouveau calcul risque au niveau démocratique, de ne pas permettre la représentation de tous les courants politiques. Les cantons remodelés devraient tenir compte des intercommunalités en place et du travail entamé. Il faudrait que le futur canton soit construit en concertation»  annonçait  André Laurent, maire de Pradines.
Jacques Joffre, maire de Gourdon Murat, n’était pas plus optimiste. Investi dans la vie communale depuis 1971, il faisait remarquer que les réunions se suivaient, les conclusions se ressemblaient et que malgré tout, les actions mises en place ne faisaient rien changer, au contraire, «On est au fond du puits, mais on creuse encore» s’insurgeait-il.
Le bilan depuis la dernière réunion: Christophe Petit, conseiller général et maire de Lestards a rappelé l’importance des réunions cantonales, qui permettent de faire le point sur les différents dossiers. Il a évoqué quelques sujets qui ont marqué la vie du canton depuis la dernière réunion en novembre 2011: la fermeture du collège de Bugeat, mais l’inauguration du centre de secours, l’urgence de regrouper les écoles et l’ALSH dans l’ancien bâtiment du collège pour pouvoir, de ce fait, installer la Maison de santé dans les anciens locaux de l’école, à nouveau la demande de l’aménagement du site des Cars et évidemment les problèmes récurrents de la voirie et du déneigement.
Gérard Bonnet, a, quant à lui, évoqué les problèmes financiers du Conseil général tout en soulignant que malgré cela, le Département avait voté une enveloppe de 14 millions d’euros pour les aides accordées aux communes, et espéré pour l’avenir la redevance sur les concessions des barrages. Il a également exposé les sommes allouées en 2012, à savoir 500.000 euros pour la voirie, 527.000 euros pour ce qui a trait au scolaire, 370.000 pour les communes, 90.000 pour les associations et plus de 500.000 euros pour les aides sociales.
Olivier Maurel, sous-préfet d’Ussel, a insisté sur l’originalité et l’indispensabilité de travailler avec le Département « Il faut poursuivre le travail de proximité, grâce au binôme état/ Conseil général, mis en place dans le département de la Corrèze. L’état a doté le canton 1,4 millions d’€. D’autre part, a-t-il souligné, une réunion entre les différents partenaires éventuels aura lieu le 9 juillet, concernant l’intercommunalité plus grande qui est en réflexion».
Pessimisme palpable lors de la présentation, commune par commune; « On va faire des routes où, il ne va plus passer que des corbeaux ».
Le Conseil général a annoncé la création de l’Agence technique départementale, qui permettra, pour une adhésion à la carte, d’aider les communes dans la maîtrise d’ouvrage et l'ingénierie. N. Gilbert (Clp)"

*********************************************************************************

Dans La Montagne

Les maires du canton de Bugeat ne veulent pas que leur territoire soit oublié. Ils ont alerté les représentants du Département et l’État lors de la réunion cantonale.


«C'est peut-être la dernière réunion cantonale de Bugeat ! » En se projetant dans l'avenir, les maires des communes du canton, réunis mercredi autour du président du Conseil général, Gérard Bonnet, et du sous-préfet, Olivier Maurel, étaient d'autant plus pessimistes en évoquant la réforme des collectivités et des cantons qui se précise.

« Quand on fera partie d'un canton de 10.000 habitants, les conseillers généraux ne seront plus des élus de proximité, donc moins attentifs à nos problèmes, s'est alarmée Danielle Terracol, maire de Toy-Viam. Et quand il n'y aura plus qu'une communauté de communes pour toute la haute Corrèze, nos petites communes rurales ne représenteront plus rien ! »
 Handicap et inégalités Car pour les maires du canton de Bugeat, le redécoupage des cantons qui doit se faire en fonction du nombre d'habitants, « ne va pas tenir compte des handicaps naturels de la ruralité et des zones de montagnes comme ici, a déclaré le maire de Pradines, André Laurent. Notre territoire sera encore plus handicapé ; et les

inégalités avec les zones urbaines vont encore se creuser ».

Des perspectives qui ne vont pas aider le territoire, déjà en difficulté, à se redresser : « Les entreprises ferment, la zone d'activité est toujours désertique et pourtant Bugeat n'est pas plus enclavé que d'autres régions » selon le maire de Gourdon-Murat, Jacques Joffre. « Comment faire venir des porteurs de projets dans nos campagnes dont l'image est tellement négative ? », a interrogé Pierre Fournet, maire de Bugeat.

 

Gérard Bonnet a assuré aux maires le soutien du Département en soulignant que « les aides aux communes vont continuer malgré les difficultés générales : en 2012, le canton de Bugeat a bénéficié de 2,2 millions du Conseil général ». Le sous-préfet, qui a rappelé que l'État a versé 1,4 million d'euros pour le canton, a évoqué les études actuellement concernant l'implantation de relais service public, dont un pourrait voir le jour sur Bugeat.

 Déneigement. Les maires n'ont pas manqué également d'exprimer leur mécontentement concernant le déneigement des routes l'hiver dernier. « Le Conseil général a supprimé des moyens (un camion et du sel) pour le déneigement, ce qui a entraîné de grosses difficultés sur le canton avec des routes déneigées tardivement »,

a résumé Christophe Petit, conseiller général et maire de Lestards.
Viabilité hivernale « On est conscient que la nouvelle viabilité hivernale, mise en place l'hiver dernier où il a justement beaucoup neigé, a entraîné des dysfonctionnement en haute Corrèze, a répondu Gérard Bonnet. Le remplacement du sel par la pouzzolane n'est pas adapté à certains secteurs. Il faut revoir le dispositif pour l'hiver prochain,

pouvoir l'adapter et mutualiser les moyens avec les communes. Une première réunion avec les maires aura lieu le 4 juillet ».

 Collège. En début de séance, le conseiller général, Christophe Petit, a alerté le Conseil général sur l'urgence « de réaliser le regroupement de l'école primaire et de l'accueil de loisirs sans hébergement (ALSH) sur le site de l'ancien collège. La future maison de santé doit en effet déménager dans les locaux de l'école actuelle et les travaux de rénovation doivent débuter dès septembre ». Le processus pour mettre le collège à disposition de la commune de Bugeat et la com'com' va « être accéléré » selon le président du Département.

Site des cars. Le conseiller général de Bugeat a également regretté que « le site des Cars n'ait toujours pas un local d'accueil digne de ce nom, ni de présentation du site pour les visiteurs. Le projet doit se faire depuis trois ans ».

Christine Moutte
                                          **********************
Réalisations sur Gourdon-Murat
Mise en place de la réserve incendie,rénovation de l'éclairage public du bourg en en profitant pour enterrer les lignes téléphoniques, l'installation d'un poste de chloration au château d'eau et réhabilitation du réseau d'eau potable. Le maire a demandé au Conseil Général d'envisager une aide supplémentaire en voirie pour la traversée

du bourg, celle ci ayant été endommagé cet hiver.

 

Cet article est un peu long.... mais les deux lectures se complètent bien!

Alors bientôt ne voleront au dessus de notre belle haute-Corrèze que corbeaux et Rafales ou Mirages!

Les corbeaux voleront sur le dos pour ne pas voir la misère.... et ces p..... de Rafales -Mirages continueront à voler à basse altitude en faisant tout trembler sur leur passage et en provoquant crises cardiaques tellement leur apparition soudaine et tonitruante est effrayante! Ils passent tellement vite que l'on n'arrive pas à voir la dent en or du pilote!

Allez.... soyons optimistes! le soleil est revenu!

 

Commenter cet article

marine D 03/07/2013 09:24


Pas facile pour les habitants qui vivent sur place et connaissent les problèmes,  je vois que l'on veut faire des économies, il en faut mas le choix n'est pas toujours judicieux... Et
les priorités, c'est là le hic !


Bonne journée Dany


 

dgi:0040:dgi:0050: 02/07/2013 22:19


Ho Là Là , il va falloir se serrer les coudes alors ??


Hors blog, pourrais tu me conseiller pour notre virée en septembre dans ta région?


tout gros bisou


 

Martine Eglantine 02/07/2013 07:19


Je suis de retour à Cergy pour 3 semaines pour garder ma petite fille à Paris dès demain, lever à l’aube, retour tard le soir. Je ne passerai sur les blogs vous déposer un commentaire que le
week-end mais j’aurais le temps de vous lire sur mon smartphone dans les transports en commun (3 heures par jour). Bonne journée et bises Dany.

Quichottine 01/07/2013 21:17


Pas facile... Veut-on vraiment tuer tout ce qu'il reste des campagnes alors que la vie en ville est de plus en plus difficile ?


Je ne sais pas.


 


Je suis... sans mots.


Tu as raison, heureusement, le soleil semble vouloir revenir.


Bisous et douce soirée.

patriarch 01/07/2013 14:38


Je crois que c'est normal, et je pense que cela devrait aussi se faire pur les législatives  et le sénateurs. il y a bien trop d'élus à nourrir et qui, pour beacoup, est surtout une
sinécure....


 


Bon, il faut aussi voir, comment peut se faire une représentation en milieu rural, sans cette habitude de clientélisme.....


 


Bises et bonne journée à vous deux

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents