Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les potins de Ionard

Les potins de Ionard

Mon village natal, Gourdon-Murat, terre de landes , de bois et de bruyères en Corrèze. La ferme de la Grande Ourse et son jardin. L'histoire de mes ancêtres : de Napoléon -guerre de 14-18 - guerre d'Espagne - Résistance. La cuisine que j'aime. Mes pinceaux. Balade en moto.


La Résistance racontée aux enfants (suite et fin)

Publié par Ionard sur 14 Décembre 2015, 10:25am

Catégories : #Résistance

La Résistance racontée aux enfants (suite et fin)

16 novembre Occupation et Résistance
Paroles libres sur les tragiques évènements survenus à Paris. Ils connaissent la Marseillaise, les couleurs du drapeau français et les principes de notre république "Liberté- Egalité - Fraternité"
On revient à notre sujet avec une photo, celle du Maréchal Pétain serrant la main d'Hitler à Montoire.
Ce même maréchal qui accepte l'occupation et la collaboration . Beaucoup de fou rire autour du mot "Pétain"proche d'un autre mot très grossier.
Jeu de puzzles pour découvrir les grands résistants de l'époque et ceux proches de nous
De Gaulle -Jean Moulin - Georges Guingouin - Chaïm Rozent - Jean Madranges
Bonne participation mais beaucoup d'agitation . Deux enfants avaient mélangé leurs pièces de puzzles...quelques chamailleries de ce fait. Proposition de dessins sur le conflit.

La Résistance racontée aux enfants (suite et fin)
La Résistance racontée aux enfants (suite et fin)
La Résistance racontée aux enfants (suite et fin)
La Résistance racontée aux enfants (suite et fin)
La Résistance racontée aux enfants (suite et fin)
La Résistance racontée aux enfants (suite et fin)

23 novembre Bugeat: les fusillés de l'Echameil
Rappel de la difficulté de vivre à cette époque et surtout difficulté pour se nourrir. L'armée allemande réquisitionnait tous les biens des Français ( bétail et réserves de nourriture)
Nous leurs avons apporté ces légumes mal aimés de l'occupation : le rutabaga et le topinambour.
Nous les laissons beaucoup parler et il s'avère qu'ils connaissent beaucoup de choses de cette période.
On entend alors l'un d'eux dire:" Oui mais si Pétain n'avait pas serré la main d'Hitler, ça aurait pu être pire pour les Français!"..... un peu interloquées nous étions. Pour autant ce même enfant avait visité des lieux historiques dont Oradour sur Glane et il a su dire toute l'atrocité qui avait eu lieu dans ce village.
Nous racontons l'histoire des fusillés de l'Echameil.
" Le 6 avril 1944, quatre habitants de ce village (Léon Gane- Antoine Gourinal - Antoine Nauche - HenriVacher) sont fusillés par les Allemands pour terroriser la population qui protège les Résistants"
Stèle à la sortie de Bugeat ,route de Gourdon à 500 m à droite.

La Résistance racontée aux enfants (suite et fin)


30 novembre Pradines : Le maquis d'Entre-Rioux
But: rejouer sur carte et avec des miniatures le 5 mai 1944 à Pradines .
Le camp des Espagnols "Félix Cadras" est constitué de Républicains ayant combattu le régime de Franco et rejoint la Résistance française; le 5 mai 1944, il sera attaqué par la colonne allemande qui venait de détruire le maquis des Bordes. Ce jour là le jeune Jean Madranges est entrain de labourer un champ en dessous du Mazel.
Chaque enfant devra placer sur la carte les acteurs de la journée.
1- D'abord étudier le côté géographique: les villages: Pradines- Senéjoux - Le Magoutier- Le Mazel -Goutterode - Le Travers et la rivière "La petite Corrèze de Pradines"
2- Placer les bois , les maisons et les personnages
Chaque enfant reçoit une boîte avec des personnages et des animaux
- le facteur Eugène Madranges
- son fils Jean avec ses deux boeufs
- les fermières et la volaille
- des soldats allemands avec des tanks
- des résistants
Dans chaque boîte il y a un intrus (un animal dont le nom n'est pas évoqué dans l'histoire : un lapin, deux moutons et deux chiens)
3- jouer le moment : d'après le témoignage de Jean Madranges qui a 17 ans à cette époque
"Les Allemands arrivent sur la route, encerclent Pradines, sont à la recherche des résistants du camp Félix Cadras. Un ou deux habitants arrivent à alerter les résistants qui s'enfuient vers les bois du Travers et du Bourg. Les habitants de Senéjoux sont interrogés, alignés contre un mur, menacés mais laissés saufs.
Cette séance a été difficile et pourtant très vivante et bien vécue. Les enfants sont arrivés super agités (ils n'avaient pas eu de récréation de la journée à cause de la pluie!)
La découverte des miniatures leur plaît énormément et le déroulement de l'histoire est bien réalisé.
Arrive le moment de placer l'intrus et donner l'explication du choix.
" Moi je mets mon mouton avec les résistants, comme ils n'ont pas grand chose à manger, ça peut leur servir!"
"Et moi le chien aussi avec les résistants, il pourra aboyer quand les Allemands arriveront!"
Certains enfants semblent  aimer ces moments d'histoire. D'ailleurs ils nous disent en parler chez eux; l'un a regardé un documentaire sur la seconde guerre mondiale, son père a plein de livres d'histoire et il va d'ailleurs s'arrêter à la stèle de Bugeat près de Gammvert.
Et des mots d'enfant nature... comme la séance est extrèmement courte, à peine 3/4 d'heure, Denise contrôle le temps avec mon iphone.
"Denise c'est ton téléphone? dit l'un deux
" Non c'est celui de Dany.
" Ah bon je me disais  aussi qu'une dame aussi vieille ne pouvait pas avoir un téléphone comme celui là!
et un autre de rajouter:" mais Dany est vieille aussi!!

La Résistance racontée aux enfants (suite et fin)
La Résistance racontée aux enfants (suite et fin)

7 décembre  Le violon de Chaïm
Dernière séance
Lire l'histoire et écouter de la musique
'Le 6 avril 1944, tôt le matin, un détachement de la "division Brehmer" encerclait Bugeat. Peu après des SS sesaisissaient de quatre habitants de l'Echameil, proches des maquisards. Ils les assassinèrent au delà de Vezou, où une stèle a été érigée qui rappelle leurs noms.
Ce même jour, les soldats allemands arrêtaient une douzaine de femmes et enfants juifs. Ceux-ci  avaient trouvé refuge dans le pays. Ce même jour fut arrêté Chaïm Rozent, jeune musicien polonais travaillant comme garçon coiffeur à Bugeat chez Joseph et Anna Borie.
Refusant de parler, il fut assassiné sur la route de Limoges, à la sortie de Lacelle. Il fut enterré dans le petit cimetière de l'Eglise aux Bois.
Malka, la femme de Chaïm avait été cachée avec son tout jeune enfant Haïm chez des habitants de Bugeat. Shifra et Hanna, leurs deux filles avaient été cachées dans une école catholique près de Limoges.
Plus tard la famille de Chaïm a pu partir en Israël .
Dans leur bagage, ils ont emporté le violon de Chaïm. Quand le jeune fils a eu 7 ans, Malka lui a montré le violon et l'a caché à nouveau.
60 ans plus tard, Haïm a retrouvé le violon, l'a fait réparer.
En septembre 2015, toute la famille est revenue à Bugeat pour remercier la population de les avoir aider pendant cette sombre période. Et ils sont revenus avec le violon.
Un concert a été donné à l'église de Bugeat où une grande violoniste Eléna Kuperman a joué avec le fameux violon de Chaïm.
Ecoute du moment (pas très apprécié des enfants.... trop lent et triste!!)
Pour terminer ces séances, un petit cadeau pour chaque enfant..... comme en Noël 1945 où notre pays La France avait beaucoup de mal à retrouver une vie normale.Une orange était un luxe.


Mot d'enfant:" ah! Israël! c'est comme ça que dès fois ma maman m'appelle! Comme on se dispute toujours avec ma soeur! Elle c'est Palestine!"

 

 

 

La Résistance racontée aux enfants (suite et fin)
La Résistance racontée aux enfants (suite et fin)
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Quichottine 15/12/2015 15:49

Tu m'as fait rire... ou plutôt ce sont les enfants qui l'ont fait.
J'ai adoré le récit que tu fais de ces séances. Notre perception de la vieillesse est différente selon les âges... Lorsque j'étais enfant, je trouvais qu'à vingt ans on est très vieux. :)
Merci, Dany.
Bisous et douce soirée.

Roguidine 14/12/2015 19:31

Bonsoir Dany,
Une bonne initiative, les enfants garderons quelque chose de ce que vous leur avez raconté !!! un bon moment pour eux et les passionnés d'histoire le garderont en mémoire;
Bonne soirée Dany, bises

Martine 85 14/12/2015 12:52

C'est génial ce que vous faites d'une manière ludique et éducative même si parfois les réflexions de certains enfants peuvent être un peu dures.... N'est-ce pas Dany

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents