Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les potins de Ionard

Les potins de Ionard

Mon village natal, Gourdon-Murat, terre de landes , de bois et de bruyères en Corrèze. La ferme de la Grande Ourse et son jardin. L'histoire de mes ancêtres : de Napoléon -guerre de 14-18 - guerre d'Espagne - Résistance. La cuisine que j'aime. Mes pinceaux. Balade en moto.


Le violon de Chaïm Rozent

Publié par Ionard sur 4 Septembre 2015, 23:29pm

Catégories : #Résistance

Le violon de Chaïm Rozent

Une cérémonie très émouvante ce 4 septembre 2015 à Bugeat.

Les habitants du plateau accueillaient chaleureusement la famille de Chaïm Rozent venue tout spécialement d'Israël.

Pierre Fournet, maire de Bugeat, Jean-Marie Borzeix auteur du livre "Jeudi Saint" et à l'origine de ses retrouvailles, Haïm Rozent fils de Chaïm, et d'autres prirent la parole tour à tour.

Beaucoup d'émotion pour tous ces témoignages apportés.

Les enfants et petits enfants de Chaïm furent faits "Citoyens d'honneur" de la ville de Bugeat par Pierre Fournet .

Il y aura probablement un récit plus complet sur le site de 'Mémoires juives en Limousin"

Le violon de Chaïm Rozent
Le violon de Chaïm Rozent

6 avril 1944
Le 6 avril 1944, tôt le matin, un détachement de la "division Brehmer" encerclait Bugeat. Peu après, des SS se saisissaient de quatre habitants de l'Echameil proches des maquisards. Ils les assassinèrent au-delà de Vezou, oùune stèle a été érigée qui rappelle leurs noms.
Le même jour, les soldats allemands arrêtaient une douzaine de femmes et d'enfants juifs. Ceux-ci, qui avaient trouvé refuge dans le pays plus ou moins longtemps, après être passés par le camp dee Drancy, arrivèrent avant la fin du mois sur la funeste rampe de triage d'Auschwitz.
Ce même 6 avril, fut également arrêté Chaïm Rozent, jeune musicien juif travaillant comme garçon coiffeur à Bugeat . Lui fut assassiné sur la route de Limoges, à la sortie de Lacelle et son corps transporté au cimetière de L'Eglise-aux-bois. Le récit de ces évènements tragiques-en partie oublié- a été fait par Jean-Marie Borzeix dans "Jeudi Saint' (Stock, 2008)
Aujourd'hui, 70 ans après la fin de la Seconde Guerre Mondiale, au moment où disparaissaient les derniers témoins directs de la Shoah, plusieurs descendants des victimes juives d'avril 44 sont de retour à Bugeat. Ils sont ici à l'occasion de la manifestation "Mémoires juives en Limousin" organisée à partir d'aujourd'hui à Bugeat puis à Chavanac. Parmi eux, les enfants, petits enfants, neveux et cousins plus ou moins éloignés de Chaïm Rozent.
D'Israël, où vivent la plupart d'entre eux, ils apportent dans leurs bagages un objet très précieux: le violon de Chaïm, qu'il avait lui-même hérité de son père. ce violon , on pourra en entendre le son, sous l'archet d'Elina Kuperman, en ouverture du "Concert pour Chaïm" donné ce soir à l'église de Bugeat.
Après 70 ans de silence dans la Montagne limousine.

Le violon de Chaïm Rozent
Le violon de Chaïm Rozent

Commenter cet article

LMC 17/02/2017 09:42

Un très beau moment de souvenir et de musique, pour une histoire qu'on n'oubliera sans doute jamais !

Quichottine 05/09/2015 11:08

Ce violon solo dans l'église est très émouvant... merci d'avoir posté cette vidéo.
De quoi se recueillir en pensant aussi à tous ceux qui furent lâchement assassinés pour leurs idées ou leurs croyances.
Merci pour ta page, Dany.
Bisous et douce journée.

francoise 05/09/2015 10:26

tres contente d'avoir lu et vu ton post. Merci à toi

Martine85 05/09/2015 06:27

Cela devait être très émouvant d'entendre dans l'église le violon de Chaïm. Bisous Dany

Roguidine 05/09/2015 01:12

Bonsoir Dany,
ça résonne dans une église ... tu as dû apprécier cette soirée ?
il y avait du monde dans l'église, c'est une soirée qui a dû plaire !!
Bon week-end Dany, il va faire de belles journées encore ....bises

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents